05.53.74.38.37 contact@vins-tso.com
Sélectionner une page

Bourgogne Rouge :
Hautes-Côtes-de-Beaune

 

Domaine Trénet

Hautes-Côtes-de-Beaune Rouge AOC

Domaine Trénet

AOC HAUTES-CÔTES-DE-BEAUNE

Le bourgogne-hautes-côtes-de-beaune est un vin produit sur plusieurs communes à l’ouest du vignoble de la côte de Beaune. Il s’agit d’une dénomination géographique au sein de l’appellation d’origine contrôlée bourgogne.

Le bourgogne-hautes-côtes-de-beaune est produit dans l’arrière-côte, sur des sols argilo-calcaires : ce sont souvent des formations marneuses, dont les pentes sont couvertes d’éboulis calcaires. Situé entre 280 et 450 mètres d’altitude.

C’est un climat tempéré à légère tendance continentale.

Cette dénomination géographique recouvre 24 communes de la Côte d’Or en Côte de Beaune et 7 communes de Saône-et-Loire. Ils représentent une superficie de 792 hectares1 avec 680 hectares de vins rouges et rosés, 112 hectares de vins blancs. Les cépages utilisés sont le pinot noir pour les vins rouges et rosés.

Le pinot noir compose exclusivement les vins rouges de l’AOC. Il est constitué de petites grappes denses, en forme de cône de pin11 composées de grains ovoïdes, de couleur bleu sombre. C’est un cépage délicat, qui est sensible aux principales maladies et en particulier au mildiou, au rougeot parasitaire, à la pourriture grise (sur grappes et sur feuilles), et au cicadelles. Ce cépage, qui nécessite des ébourgeonnages soignés, a tendance à produire un nombre important de grapillons. Il profite pleinement du cycle végétatif pour mûrir en première époque. Le potentiel d’accumulation des sucres est élevé pour une acidité juste moyenne et parfois insuffisante à maturité. Les vins sont assez puissant, riches, colorés, de garde. Ils sont moyennement tanniques en général.

Les rendements sont de l’ordre de 50 hectolitres par hectare.

La récolte des raisins se fait à maturité et de façon manuelle ou mécanique. La vendange manuelle est le plus souvent triée, soit à la vigne soit à la cave avec une table de tri, ce qui permet d’enlever les grappes pourries ou insuffisamment mûres. La vendange manuelle est généralement éraflée puis mise en cuve. Une macération pré-fermentaire à froid est quelquefois pratiquée. La fermentation alcoolique peut démarrer, le plus souvent après un levurage. Commence alors le travail d’extraction des polyphénols (tanins, anthocyanes) et autres éléments qualitatifs du raisin (polysaccharides etc.). L’extraction se faisait par pigeage, opération qui consiste à enfoncer le chapeau de marc dans le jus en fermentation à l’aide d’un outil en bois ou aujourd’hui d’un robot pigeur hydraulique. Plus couramment, l’extraction est conduite par des remontages, opération qui consiste à pomper le jus depuis le bas de la cuve pour arroser le chapeau de marc et ainsi lessiver les composants qualitatifs du raisin. Les températures de fermentation alcoolique peuvent être plus ou moins élevées suivant les pratiques de chaque vinificateur avec une moyenne générale de 28 à 35 degrés au maximum de la fermentation. La chaptalisation est réalisée si le degré naturel est insuffisant : cette pratique est réglementée. À l’issue de la fermentation alcoolique suit l’opération de décuvage qui donne le vin de goutte et le vin de presse. La fermentation malolactique se déroule après mais est dépendante de la température. Le vin est soutiré et mis en fût ou cuve pour son élevage. L’élevage se poursuit pendant plusieurs mois (12 à 24 mois) puis le vin est collé, filtré et mis en bouteilles.

Vin rouge : Arômes de fruits rouges (griotte, framboise), de réglisse, de cassis, de sous-bois, d’épices. Ferme, harmonieux, équilibré en bouche.

Vin rouge : s’accorde bien avec des viandes rôties, de l’agneau, du veau, du fromage doux … Se sert entre 14 et 16 degrés et se garde entre 3 et 5 ans (+ pour les grands millésimes).

Il existe des domaines de tailles différentes. Ces domaines mettent tout ou une partie de leurs propres vins en bouteilles et s’occupent aussi de le vendre. Les autres, ainsi que ceux qui ne vendent pas tous leurs vins en bouteilles, les vendent aux maisons de négoce.

Les maisons de négoce achètent leurs vins, en général, en vin fait (vin fini) mais parfois en raisin ou en moût17. Elles achètent aux domaines et passent par un courtier en vin qui sert d’intermédiaire moyennant une commission de l’ordre de 2 % à la charge de l’acheteur.

Les caves coopératives et leurs apporteurs sont des vignerons. Ces derniers peuvent leur amener leurs récoltes, ou bien la cave coopérative vendange elle-même (machine à vendanger en général).

 

ADRESSE

Z.A. La Palanque
24500 EYMET

Contact

Tél : 05.53.74.38.37
Mail : contact@vins-tso.com

Horaires d’ouverture

du lundi au vendredi
8h – 12h | 14h – 18h